Break, cabriolet, sport : les modèles de voitures sans permis sé déclinent désormais !

Un simple BSR suffit pour pouvoir conduire un véhicule sans permis en France. Le BSR ou brevet de sécurité routière est accessible à partir de 14 ans. La possession du permis AM est également obligatoire pour pouvoir circuler avec l’engin sur la voie publique. Depuis quelque temps, le marché de la voiture sans permis a connu une hausse considérable. Certains constructeurs ont d’ailleurs développé des gammes complètes destinées aux personnes n’ayant pas de permis adapté pour conduire un véhicule classique.

Les constructeurs du moment

Parmi les leadeurs du marché, il y a d’abord AIXAM. Ce constructeur propose des voiturettes depuis 1976. En effet, le premier modèle voiture sans permis signé par la marque a vu le jour lors de cette année. Puis, il y a CHATENET. La marque est présente sur le marché français depuis longtemps avec ces modèles de mini voiture ayant l’apparence de citadines. MICROCAR se place en seconde place lorsqu’il s’agit de fabrication de voitures sans permis dans l’Union européenne. LIGIER a d’abord fait ses débuts dans le sport mécanique. Progressivement, ce constructeur s’est tourné vers les voitures sans permis et écologiques. SIMPA JDM a lancé son premier modèle voiture sans permis dans les années 80. Il est aujourd’hui le 4e fabricant de VSP de France. Enfin, il y a SECMA qui est un petit constructeur dont le siège social se situe dans le Nord-Pas-de-Calais. Ces constructeurs se disputent le marché dans ce secteur.

Comment choisir une voiture sans permis ?

Les offres de voiture sans permis sont légion sur le marché. Afin de faire le bon choix, il est recommandé de garder un œil sur plusieurs critères. L’intéressé devra s’intéresser en premier lieu sur le type du véhicule. Est-ce que le particulier recherche un sportif, un cabriolet ou une citadine ? C’est en fonction de la réponse qu’il pourra découvrir le bon modèle adapté à ses besoins. En second lieu, il faut étudier le type de motorisation. Une voiturette fonctionne avec du diesel, de l’essence ou à l’électricité. Enfin, il faut se focaliser sur l’âge du véhicule ainsi que son état général. Ces derniers paramètres seront surtout essentiels lors de l’achat d’une auto sans permis d’occasion.

L’assurance auto pour VSP

La souscription à un contrat d’assurance est obligatoire, même avec une voiture sans permis. La garantie minimale obligatoire doit inclure la responsabilité civile. La formule couvre les tiers en cas de dégât matériel ou physique causé par le véhicule de l’assuré. L’automobiliste pourra aussi souscrire à des garanties supplémentaires afin d’optimiser la qualité de sa couverture.

Les voiturettes sans permis sont elles des voitures qui consomment beaucoup ?
Combien coûte une voiture sans permis ?