Combien coûte une voiture sans permis ?

Un jeune de 14 ans peut conduire en toute légalité une voiture sans permis lorsqu’il possède le brevet de sécurité routière ou BSR. Le véhicule se caractérise surtout par une puissance du moteur très faible. Investir dans une voiturette est une option très intéressante par rapport à l’achat d’un scooter.

Le prix d’une voiture sans permis

Plusieurs constructeurs se disputent le marché de la voiture sans permis en France. Chaque fabricant propose plusieurs modèles dont le prix varie selon plusieurs critères. Pour la marque Aixam par exemple, le modèle le moins cher dans sa flotte coûte environ 10 000 euros. Par contre, le prix voiture sans permis tel que la Coupé Sensation peut atteindre facilement les 19 000 euros. Chez le constructeur Ligier, la fourchette de prix varie entre 12 000 euros et 16 000 euros. Les véhicules sans permis signés Bellier coûtent entre 13 000 euros et 17 500 euros. Néanmoins, il est à préciser que la marque n’influe qu’à moitié sur le prix de vente de la VSP. Plusieurs autres éléments entrent en jeu dans la détermination du prix.

Les autres critères déterminant le prix

Le prix d’une voiture sans permis diffère du simple au double selon plusieurs critères. Tout d’abord, il y a le type de véhicule. L’engin motorisé se présente sous plusieurs modèles à l’heure actuelle. Le conducteur aura donc le choix entre les utilitaires, les cabriolets, les citadines et même les sportifs. Or, le prix de chaque type ne sera pas toujours identique. Ensuite, il y a le type de motorisation utilisé par le fabricant. Un moteur électrique sera plus économique et écologique que les moteurs à essence ou à gasoil. En revanche, l’auto sans permis équipé de ce moteur aura une puissance plus limitée. Le prix change aussi selon l’âge de la voiture. Il est logique qu’une voiture récente n’ait pas la même valeur qu’un ancien modèle. Le changement d’offre se remarque pareillement avec les engins neufs et d’occasions. Pour les personnes qui souhaitent acheter une VSP d’occasion, elles auront un prix proportionnel à l’état général de l’auto.

Que faire après l’achat ?

Il existe d’autres dépenses à prévoir après l’achat de la voiture. Le nouveau propriétaire devra par exemple procéder à l’immatriculation de son bien et à la souscription à une assurance auto. Le coût de ces opérations va ainsi se rajouter dans le budget d’achat de la voiture sans permis. Lors de la souscription à formule d’assurance, l’assureur va fixer la cotisation selon l’offre choisie, le profil du client et le modèle de la voiturette.

Les voiturettes sans permis sont elles des voitures qui consomment beaucoup ?
Break, cabriolet, sport : les modèles de voitures sans permis sé déclinent désormais !