Le contrôle technique italien est-il valable en France ?

Consolider la sécurité routière et préserver l’environnement contre les gaz polluants dégagés par les voitures. Voilà l’avantage du contrôle technique effectué par les garagistes agréés. À partir de la modification de la réglementation en vigueur, les points de contrôle ont atteint 133 contre 123 dans les temps anciens. Les problèmes sont subdivisés en 3 classes en fonction de leur gravité. Les défaillances graves telles que le mauvais fonctionnement des feux de stop doit être réglé en avance. 

Conditions et temps de validité

Lorsqu’une voiture est âgée de moins de 4 ans, une visite technique n’est pas obligatoire avant sa vente. Celle-ci se déroule avec un professionnel ou un particulier. Proposer un véhicule d’occasion de plus de 4 ans à un particulier signifie garantir la validité du controle technique à l’avance. Il faut se souvenir que la première évaluation se passe 6 mois avant la 4e année d’utilisation de l’automobile ou de la camionnette. La réitération de la procédure se fait tous les 2 ans tandis que pour les véhicules de collection, celle-ci se passe tous les 5 ans. C’est possible de ne pas procéder à l’examen mécanique quand le prochain acheteur est un professionnel. Par conséquent, le responsable de vente se trouve dans l’obligation de donner à l’acquéreur un procès-verbal dressé il y a moins de 6 mois. Un individu ayant acheté sa voiture le 1er octobre 2014 effectuera une visite entre le 1er avril 2018 et le 30 septembre 2018. Dans le cas où l’utilisateur oublie d’aller dans un centre adéquat pour un éventuel examen, il peut encourir une amende de 135 €. Et ce, dans l’hypothèse où il se fait vérifier. Pour plus de détails, visitez expressdriver.fr   

Les contrôles à faire

Il existe 133 points de contrôle à évaluer. Concernant les équipements de freinage, les plaquettes, les disques…doivent être vérifiés. La voiture est identifiée facilement avec ses documents officiels, la plaque d’immatriculation, etc. Pour la visibilité, les éléments à examiner sont composés du pare-brise, des rétroviseurs, etc. Le volant, le boîtier ainsi que d’autres constituants sont à réviser. Y compris les pneus, les essieux, les roues et la suspension. Il faut aussi voir de plus près les feux, les dispositifs réfléchissants et équipements électriques. Sans oublier les équipements particuliers des véhicules hybrides et électriques. La pollution et le niveau sonore constituent les éléments à vérifier concernant les nuisances. Les châssis et accessoires du châssis sont à contrôler, sans oublier les équipements particuliers des véhicules marchant au gaz. Les autres matériels à revoir sont constitués de klaxon (avertisseur sonore), de ceintures de sécurité… À chaque point vérifié, un niveau de gravité est relevé dans le cas où une faille est détectée. Celle-ci pouvant être déclarée « mineure », « majeure » ou « critique » .

CT non valide dans le territoire français

Les centres de contrôle technique existent un peu partout en Europe. Cependant, ce n’est pas une raison pour qu’une visite faite chez eux soit réglo. La loi en france semble bien explicite. C’est obligatoire de faire la vérification dans un centre français afin d’être conforme à la réglementation. Par conséquent, il faut se préparer afin d’arriver dans l’Hexagone avant la date butoir. Et ce, même si revenir un week-end devient nécessaire pour cela. Omettre de le faire rendra le propriétaire du véhicule hors-la-loi aux yeux des autorités françaises. Celles-ci auront le droit de « coller » une amende de 90 € avec obligation de faire le contrôle technique (CT) dans les 7 jours suivants. La preuve du contrôle doit ensuite être présentée aux autorités. La circulation du véhicule peut être stoppée s’il est déclaré dangereux. Deux options existent dans l’hypothèse où le contrôle technique d’un véhicule a dépassé la date limite et que le propriétaire se trouve à l’étranger. D’une part, il faut faire le CT dans le pays dans lequel la personne en question se trouve afin d’être en règle avec les forces de l’ordre. D’autre part, implorez Dieu pour ne rencontrer ni policiers ni gendarmes sur la route de retour. 

Les mentions sur la carte grise

Du point de vue international, la carte grise affiche les caractéristiques du véhicule ainsi que le temps de validité de la visite périodique. Cette date est ajoutée dans la rubrique « l » du certificat d’immatriculation, mais également sur un autocollant placé sur la carte grise. Parfaitement voyante, la vignette du CT de la carte grise montre tout de suite les résultats de celui-ci. D’abord, à titre d’exemple, un autocollant où est mentionnée la lettre « R » est donné à un véhicule sujette à plusieurs failles critiques. La lettre « R » en question veut dire que la voiture est immobilisée sauf réparation le jour même. Puis, la lettre « S » est mentionnée sur la vignette pour les engins recalés à cause de dysfonctionnements majeurs. Ceux-ci doivent passer une contre-visite tout en respectant un délai de 2 mois. Il faut que les flexibles de freins présentent des failles pour réaliser une carte grise avec une contre-visite en 2018. Pour terminer, les véhicules dotés de la vignette ayant l’inscription « A » peuvent aller partout. La validité du CT dure 2 ans pour ces voitures acceptées tandis que ce soit une année pour les engins utilitaires.

Pourquoi opter pour une voiture d’occasion ?
Acheter une Zoé d’occasion en Loire-Atlantique